CHARLIE
Charlie, un homme de trente-deux ans ayant l’âge mental d’un enfant de six ans, accepte de subir une opération du cerveau qui doit permettre de démultiplier ses facultés intellectuelles.

L’opération réussit au-delà de toute espérance et il se met à progresser très rapidement. Il commence des études, accumule de nombreuses connaissances, maîtrise bientôt plusieurs langues et finit par dépasser ses maîtres.
Et tandis que ses capacités explosent, des questions commencent à le perturber. Était-il plus heureux quand il ne se rendait pas compte que ses collègues de travail se moquaient de lui ? Les professeurs qui l’ont opéré sont-ils ses bienfaiteurs ou n’est-il à leurs yeux qu’un cobaye ?

Charlie finira par atteindre des mondes de perception intellectuelle inaccessibles à la compréhension du commun des mortels, et de la solitude du simple d’esprit, il découvre la solitude du génie…
À l’heure où notre société oppose mathématiques économiques et humanité et où l’on parle d’homme augmenté via la chimie ou l’informatique, ce récit nous invite à un questionnement métaphysique sur la notion d’intelligence et sur notre capacité au bonheur, bien souvent déconnectée de la valeur de notre quotient intellectuel.



GÉNÉRIQUE
Création et Coproduction:
Les Voyages Extraordinaires
TKM Théâtre Kléber-Méleau

Texte:
Librement inspiré de la nouvelle Des Fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

Adaptation et mise en scène :
Christian Denisart

Collaboration artistique :
Jos Houben

Assistés de :
Fanny Pelichet

Scénographie :
Yann Becker

Création lumières :
Estelle Becker

Création et régie son:
Bernard Amaudruz

Création costumes :
Karolina Luisoni

Maquillages :
Malika Stahli
Chorégraphie :
Judith Desse

Musique :
Annick Rody
Laurence Crevoisier
Louise Knobil
Christian Denisart

Construction décor :
Les ateliers du TKM
Alexandre Genoud
Chingo Bensong
Christophe Reichel
Léo Bachmann

Peinture :
Sibylle Portenier

Réalisation film super 8 :
Laure Schwarz

Programmation synthé modulaire :
Ariel Garcia

Régie plateau :
Noé Stehlé

Régie lumière :
Marc-Étienne Despland
Administration :
Sarah Frund

Avec :
Pascal Schopfer
Loredana von Allmen
Alexandre Bonstein
Thierry Baechtold
Giulia Belet
Matthieu Sesseli
Sébastien Gautier
Annick Rody : Violon, chant
Laurence Crevoisier : Alto, chant
Louise Knobil : Contrebasse, chant

Production déléguée :
TKM Théâtre Kléber-Méleau

Avec le soutien de :
Ville de Lausanne, Canton de Vaud,
Loterie Romande, Fondation Ernst Göhner, Fondation Sandoz, Fondation Jan Michalski, SSA, S.I.S, Corodis, Migros Vaud, SUISA