UNE CIVILISATION INCONNUE AU COEUR DE LA JUNGLE
Au cœur de la jungle amazonienne, aux confins des actuels territoires du Venezuela et du Brésil, s’élève le massif de la Neblina (« monts des brumes »).

Peuplée par les Indiens Yanomami, cette contrée très difficile d’accès est encore largement inexplorée.

C’est là qu’un explorateur lausannois a fait une découverte sensationnelle: les traces d’une ancienne cité, appartenant à une civilisation totalement inconnue, disparue il y a plus de 12 siècles.
Il vous propose non seulement de vous narrer son expédition et de vous décrire Brazul au vu de nos connaissances actuelles, mais également, grâce à certaines pièces trouvées sur place, de vous permettre d’assister à une expérience jamais tenté en public: la vérification de l’hypothèse de Charpak...

Vous verrez...
Une conférence-spectacle accompagnées de nombreux documents et films, avec la participations exceptionnelle de 5 musiciens rencontrés au Brésil lors d’un périple débutant à Rio de Janeiro pour se terminer au coeur de la fôret amazonienne.

Elle a eu lieu au Musée romain de Vidy-Lausanne, qui a présenté conjointement une exposition montrant les premiers vestiges ramenées de Brazul, et qui a aménagé pour l’occasion un lieu spécialement dédié aux représentations.




GÉNÉRIQUE
Conception et mise en scène :
Christian Denisart

Assisté pour la scène de :
Jean-Michel Potiron

Et pour les films de :
Julie Burnier

Fouilles archéologiques :
Laurent Flutsch

Scénographie et lumières :
Gilbert Maire

Accessoires et végétation :
Leila Licchelli

Réalisation et montage films :
Antoine Tinguely
Laurent Faucherre

Assistés de :
Yoann Ponti et Sainath Bovay

Costumes :
Cécile Collet

Son scène :
Julien Mayor

 

Musiques :
Jean-Sam Racine
Jocelyne Rudasigwa
Christian Denisart
Gilles Wolff
Ignacio Lamas

le conférencier :
Christian Denisart

Le patron de boîte latino branché :
Grégoire Guhl

L’extraterrestre incompris :
Ignacio Lamas

L’altermondialiste :
Jean-Sam Racine

La responsable marketing & développement :
Jocelyne Rudasigwa

L’indien yanomami :
Gilles Wolff

Réalisation muséale :
Musée romain de Vidy

Une co-production :
Les Voyages extraordinaires
Grange de Dorigny
Théâtre de l’Echandole
Espace Nuithonie

 

Collaboration :
Musée d’Yverdon et région
Musée d’Ethnographie de Neuchâtel

Soutenu par :
La Ville de Lausanne
Le canton de Vaud
La Loterie Romande
Corodis
SSA
Pour-cent culturel Migros
Ernst Göhner Stiftung
Artephila Stiftung